COVID-19 : Le télésuivi des IDEL

Depuis le 16 Mars 2020, la prise en charge en télésuivi est possible pour les infirmier(e)s libéraux. Cette mesure est active pendant la période de l'épidémie du COVID-19. Qu'est-ce que le télé-suivi ? Qui peut bénéficier de ce système ? Quels sont les outils nécessaires ? Quel protocole ? Quelle cotation pour cette acte ?

Nous développons les points pour vous.




Qu'est-ce que le télé-suivi ?

Le télésuivi ou télésoin permet la pratique de soins à distance utilisant les technologies de l’information et de la communication. Le télésoin peut mettre en rapport le patient avec l'infirmier(e) libéral(e).

Qui peut bénéficier du télé-suivi ?


Pendant la durée de l’épidémie, de manière dérogatoire et transitoire et afin d’assurer la surveillance à domicile des patients atteint ou suspect d’infection (COVID-19), le suivi à distance en télésoin pour l'infirmier(e) libéral(e), ou télésuivi, a été défini par l’arrêté ministériel du 16 mars 2020.


Quels outils pour le télé-suivi ?


Le télésuivi est réalisé de préférence par vidéotransmission avec le patient, ou par téléphone si les équipements du patient et de l’infirmier ne le permettent pas. Il est réalisé en utilisant les moyens technologiques actuellement disponibles (site ou application sécurisé via un ordinateur, une tablette ou un smartphone, équipé d’une webcam et relié à internet, ou à défaut, un téléphone).


IMPORTANT : Les professionnels sont tenus d’utiliser des outils (qu’ils soient référencés ou non), respectant le règlement général sur la protection des données (RGPD), la réglementation relative à l’hébergement des données de santé (HDS) et la politique générale de sécurité des systèmes d’information en santé (PGS-SIS). Toutefois, en cas d’impossibilité et exclusivement dans le cadre de la réponse à l’épidémie de COVID-19 les professionnels peuvent utiliser d’autres outils (arrêté du 19 mars 2020). 

Le Ministère de la santé à recenser les outils de télésanté disponibles dans le contexte de l'épidémie COVID-19: référencement des outils.


Quel protocole mis en place ?


Au préalable de la prise en charge du patient, l’infirmier(e) recueille des informations et le plan de soins prescrit par le médecin qui prend en charge le patient (points de vigilance, rythme de surveillance...)


Les critères d’éligibilité des patients au télésuivi sont les mêmes que les critères d’éligibilité au suivi en présentiel. S’y ajoutent une évaluation de la disponibilité et de la maîtrise par le patient des outils du télésuivi (smartphone, ordinateurs avec connexion wifi, ou, à défaut, téléphone).


Lors du premier contact, l’IDE procède à:

  * La vérification des antécédents du patient (pathologies chroniques, facteurs de complication etc.)

    * La vérification des critères cliniques nécessaires à la surveillance

    * La mise en place des mesures d’hygiène et de prévention pour l’entourage (analyse de la situation du patient dans son lieu de vie)

    * L’alerte du médecin traitant / MG si nécessaire.


Puis, dans le cadre du suivi mis en place en fonction de l'état de gravité du patient selon les indications du médecin, l’IDE procède notamment à:

    * L’interrogatoire sur l'état général du patient

    * La recherche de signes évocateurs d’aggravation des symptômes

    * Le recueil des constantes cliniques à distance:

            -> Température, poids et autres constantes définies dans la doctrine médicale

            -> Recherche de signes d'altération de la conscience

            -> Recherche de signes de déshydratation.

            -> Le rappel des consignes d’hygiène et de prévention pour l’entourage

          -> La coordination avec le médecin, avec une alerte sans tarder si l’état du patient le nécessite, voire un appel du 15 en cas de détresse en parallèle de l’information du médecin.


Si l’infirmier(e) estime que les conditions ne sont plus réunies pour lui permettre d’exercer le suivi, il se rend alors chez le patient afin de réaliser une surveillance en présentiel et en informe le médecin traitant qui ajustera la prescription de suivi infirmier le cas échéant.



Quelle cotation pour le télésuivi ?


La cotation du télésuivi infirmier des patients COVID-19 : AMI 3,2




Retrouvez le fichier du Ministère de la Santé pour le télé-suivi infirmier. ________________________________________________________________________

Source : www.solidarites-sante.gouv.fr